L’outil et la Matière

En amont d’une réflexion sur la stratégie d’entreprise, ce support permet de définir précisément la « matière » transformée par l’entreprise.
Quelles « réalités » transforme-t-on afin de rendre service à ses clients ? François Michelin, par exemple, a dit un jour : « Le pneu n’est qu’un outil nous permettant d’améliorer le rapport vitesse-sécurité pour nos clients ».

Dans une autre entreprise, un loueur de voiture qui peinait à retrouver une croissance suffisante, c’est un membre du Comité de Direction qui s’est un jour exclamé : « Nous ne louons pas des voitures ! Nous vendons des kilomètres, la location de voiture n’est qu’un moyen pour y parvenir ». La réorganisation de l’entreprise fondée sur ce simple constat a permis de renouer avec le succès.

Et vous, que transformez-vous vraiment pour vos clients ?